Top Social

Image Slider

#Culture & Chill : Dernières découvertes au cinéma

mercredi 11 juillet 2018


Autant dire que je suis allée plus au cinéma en une semaine qu'en un an à Paris ! Il faut dire que les tarifs de la capitale ont de quoi faire fuir le public, surtout lorsqu'on est plus étudiant...Quoiqu'il en soit j'ai profité de la fête du cinéma pour aller voir quelques films à peine sortis. J'ai aussi trainé un peu sur Netflix parce que c'est gratuit (quand on a une gentille grande sœur comme la mienne)!

Lily James dans le cercle littéraire de Guernesey, Réalisateur Mike Newell.
Le cercle littéraire de Guernesey :

Ils ont raccourcis le titre, en réalité c'est le "cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patate de Guernesey", mais bon c'est un détail ! Je n'avais pas lu le roman, qui est pourtant dans ma PAL depuis un moment mais lorsque j'ai vu la bande annonce j'ai su que ce film allait être exquis. Ma soeur et moi n'avons pas été déçues. Déjà il y a une bonne partie du casting de Downton Abbey, ce qui fait franchement plaisir. Ensuite les décors, les costumes et l'ambiance générale est tellement cosy qu'on a envie d'y rester. 
En gros, l'histoire se déroule juste après la Seconde Guerre mondiale sur l'île de Guernesey ( + quelques scènes à Londres) qui a été très touchée par l'invasion nazie. Le film raconte l'histoire des membres d'un groupe de lecture né sous l'Occupation et leur rencontre avec une jeune londonienne, célèbre écrivain. Si vous aimez les livres, le bord de mer et les falaises et les Anglais, alors vous allez adorer ce film. Je l'ai déjà vu deux fois au cinéma et j'ai hâte de l'avoir en DVD !



Les Indestructibles 2, Pixar
Les Indestructibles 2 :

On n'attendait plus la suite des Indestructibles, alors celui-ci est plutôt une -bonne- surprise. Comme j'ai une passion pour l'animation, j'étais curieuse de voir ce film. J'ai passé un très bon moment, l'histoire est toujours aussi chouette que le premier épisode et les personnages aussi attachants. J'ai adoré la qualité de l'animation, on voit très clairement les dix ans qui se sont écoulés entre les deux films ! Une grande attention a été portée aux détails ce qui est un ravissement pour les yeux. On reconnaît bien le style Pixar et celui-ci du premier épisode. Bref, on a  passé un très bon moment !


A drift, Réalisateur Baltasar Kormákur
A la dérive :
Alors c'est un film que je ne comptais pas du tout aller voir au cinéma mais j'ai été embarquée par deux copines motivées pour voir Sam Claflin. Bon j'avoue qu'il n'a pas fallu insister beaucoup, j'adore aussi Sam Claflin (qui ne l'aime pas ?!). En général je ne suis pas fan des drames en pleine mer, j'ai toujours peur que quelqu'un se fasse croquer par un requin. Ici, il s'agit d'un couple qui traverse l'océan Pacifique en voilier. Comme on le voit dans la bande-annonce, la traversée se passe mal à cause de la météo et ils se retrouvent à la dérive. J'ai été assez bluffée par A la dérive qui est non seulement un très beau film avec de superbes paysages, mais aussi un bel hommage. Le film est en effet tiré d'une histoire vraie. En tout cas j'ai trouvé ça très émouvant mais ce n'est clairement pas une comédie (ma pote pleurait à chaudes larmes à la fin du film, coucou Laura si tu passes par là!). En tout cas, zéro requin et ça c'est vraiment bien. 



Dix pour cent, Mon Voisin Production.
Dix pour cent : 
Je me suis enfin lancée dans une série française (miracle!) et j'adore Dix pour cent ! J'ai dévoré les deux saisons disponibles sur Netflix et j'ai hâte de voir la 3e. C'est vraiment drôle, les personnages sont tous attachants et le sujet (le métier d'agent) est passionnant. J'aurais du écouter plus tôt ceux qui me la conseillait, c'est vrai, J'AVOUE.


Voilà pour les dernières découvertes ! Si vous avez de bons films qui passent au cinéma en ce moment n'hésitez pas à me le dire en commentaire ? Je pense d'ailleurs prendre la carte d'abonnement UGC car finalement c'est plutôt agréable d'aller au cinéma à Paris, surtout qu'il y a la clim' !



#Culture & Chill : Quand vient l'été

dimanche 3 juin 2018

Après une looooongue absence, je m'occupe à nouveau de ce blog ! *hourra!* Par manque de temps, et peut-être d'idées aussi, j'avais mis de côté Blogger, j'ai décidé de poster de nouveau régulièrement. J'ai une liste longue comme le bras d'article à faire, donc "ya plus qu'à!" 

Le grand bonheur de ne plus être étudiant, c'est de pouvoir lire ce que l'on veut l'été sans avoir mauvaise conscience ( et sans avoir à surligner toutes les pages en bonus). J'ai donc fait quelques lectures et visionnages ces derniers temps, par intérêt personnel ou sur les conseils d'ami(e)s. 


Le secret du mari - Liane Moriarty.

Plusieurs amies me l'ont recommandé. Si vous aimez les histoires à la Desperate Housewives, vous aimerez les romans de Liane Moriarty ! J'ai dévoré ce roman en quelques jours, en ayant de la peine à le poser pour faire autre chose. Et puis le secret du mari ! Je n'ai rien vu venir et le livre m'en est tombé des mains ! Le tout dans une ambiance australienne qui donne l'envie de voyager. 





Marie-Antoinette, Journal d'une reine - Evelyne Lever.

Un tout autre genre de lecture pour les passioné(e)s d'histoire et de Versailles. En visitant la Conciergerie, où Marie-Antoinette a passé les derniers mois de sa vie, j'ai découvert ce roman historique écrit par Evelyne Lever. J'aime particulièrement cette historienne, spécialiste de l'histoire de la reine, qui a d'ailleurs publié sa correspondance. Le roman est rédigé à la première personne et se présente comme un journal intime. J'ai adoré ce roman qui nous plonge dans l'univers de la cour de Versailles. Il est rare de pouvoir le faire en ayant parfaitement confiance en l'auteur et dans les sources, mais avec Madame Lever c'est entièrement possible. Je le conseille à toutes les fans de Versailles !



L'auberge de la Jamaïque - Daphné du Maurier




J'ai suivi les conseils avisés d'une amie et ai enfin acheté ce roman de la fameuse Daphné du Maurier. J'avais adoré Rebecca et entendu beaucoup de bien des autres romans de du Maurier. Le film Ma Cousine Rachel est aussi très bon, malgré quelques détails qui diffèrent du roman. En tout cas, le suspens de l'Auberge de la Jamaïque est vraiment intense (j'ai même eu un peu peur en lisant tard le soir j'avoue tout) ! et le décor des landes anglaises nous rappelle avec délice les paysages des soeurs Brontë...Prochaine lecture de l'auteur : Le général du roi!







Après tout - Jojo Moyes

Ma lecture actuelle, je n'ai pas encore terminé le roman mais c'est toujours un plaisir de retrouver l'écriture chaleureuse de Jojo Moyes. Je ne sais pas comment elle fait, mais elle parvient à nous faire oublier nos soucis du quotidien et à nous réchauffer le coeur. Après tout, c'est la suite des aventures de Louisa (dans Avant toi, Après toi) qui a déménagé à New York. Je n'en suis qu'au début mais je sens que cela aussi bien que les deux premiers tomes.



Le guide des maisons illustres

Je suis tombée par hasard sur cet ouvrage à la boutique du Palais Jacques Coeur. Je cherchais justement un livre qui pourrait répertorier les beaux musées et maisons à voir par régions et le Ministère de la Culture l'a fait ! Chaque page est dédiée à une maison ayant connu un habitant illustre et méritant d'être vue encore aujourd'hui. J'apprécie que les détails pratiques soient précisés sur chaque page, notamment les horaires d'ouvertures et les accès.


Une série : Docteur Foster

Disponible sur Netflix, Docteur Foster est une série de la BBC. Et comme toutes les séries de la BBC, c'est excellent. Gemma, médecin généraliste vit heureuse avec son mari Simon et leur fils dans une petite ville d'Angleterre. Tout se passe bien jusqu'au jour où elle trouve un long cheveu blond qui ne pourrait lui appartenir sur l'écharpe de son mari. C'est à partir de ce moment que tout bascule et que l'on retient sa respiration. La question est comment va-t-elle réagit ? et même comment aurions-nous nous-même réagit ? Comment dire, j'ai regardé les deux saisons en un weekend !


Un documentaire : Fluctuat nec Mergitur

Lorsque j'ai appris qu'il y allait y avoir un documentaire sur les attentats du 13 novembre, je me souviens avoir été choquée, que si peu de temps après on puisse vouloir en faire "une série". J'ai voulu me faire ma propre idée en regardant le premier épisode ce weekend. J'avais l'impression de regarder un documentaire de type enquête d'action, avec les explications chronologiques des évènements entrecoupées d'images d'archives et de témoignages de rescapés. Je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer en écoutant les témoignages, comme la majorité des gens qui verront ce film j'imagine. Mais certaines choses m'ont dérangées, je ne sais pas si c'est votre cas également ? Par exemple, rien que la phrase d'introduction pour présenter le documentaire sur Netflix "Alors que les Parisiens s'apprêtent à profiter de leur weekend, etc.". Et la fin du premier épisode avec le son des tirs au Bataclan comme s'il y avait un gros suspens...Pourquoi ne pas ajouter "à suivre" pendant qu'on y est ? Il y a comme un goût amer de volonté de consommation, de commercialisation qui m'a mise mal à l'aise.  Et en même temps on sent bien la volonté des réalisateurs de redonner de l'espoir aux spectateurs et de montrer que la vie continue.



#Culture & Chill : 16 films pour vous plonger dans l'univers de Versailles

samedi 17 février 2018




Si vous êtes aussi passionné(e) par Versailles et l'Ancien Régime que moi, vous devez également aimer les films qui nous transportent à cette époque ? Quand on dit "Versailles", on pense immédiatement à ses débuts, au règnes du Roi Soleil et de ses deux héritiers, jusqu'à la Révolution. Personnellement je suis toujours à la recherche de nouveaux films historiques sur la période de Versailles, en France ou ailleurs. On me demande souvent des idées de films de ce genre, alors je me suis dit qu'il serait sûrement plus simple d'en faire un article. 

Prêt pour un voyage dans le temps ? 

1) L'allée du Roi :
Un de mes films préférés de tous les temps. Une pure merveille. Je l'ai découvert au collège et je crois que c'est ce qui m'a donner envie de faire des études d'histoire. Ce film, tiré du roman L'allée du Roi de Françoise Chandernagor, raconte l'histoire de Françoise Scarron, qui deviendra l'épouse morganatique de Louis XIV. TOUT dans ce film est excellent, à commencer par Dominique Blanc, les costumes, les musiques, les décors (beaucoup de scènes ont été filmées à Versailles), et la manière de raconter le destin incroyable de cette femme. Je pourrais en parler des heures, tellement ce film est excellent. 

L'allée du roi (1995) France 2 Production


2) Le Roi danse :
Un magnifique film sur la passion du Roi Soleil pour la danse et l'art du théâtre. On y voit le rôle qu'on eu Lully, Molière et les autres artistes contemporains dans le règne et la vie de Louis XIV. Une attention particulière est portée sur la relation d'amitié entre Lully et Molière. Ce film est un petit bijou et nous transporte avec brio à Versailles. 

Le roi danse (2000) Gérard Corbiau


3) Ridicule :
Un film tiré d'une histoire vraie qui s'est déroulée sous le règne de Louis XV. Le merveilleux Charles Berling joue le rôle d'un noble de province, originaire du sud de la France. Les marécages de sa région rendent la vie des paysans extrêmement difficile, c'est pourquoi il décide de se rendre lui même à la Cour pour présenter ses doléances au roi. Il doit alors apprendre à vivre à la Cour et à ne pas se laisser marcher sur les pieds pour délivrer son message au roi. Cela nécessite l'apprentissage de la courtisanerie et de la discussion, qui se révèlent tout un art. 

Ridicule (1996) Patrice Leconte


4) Tous les matins du monde :
Le film est une adaptation du roman de Pascal Quignard et raconte l'histoire de Monsieur de Sainte Colombe, musicien et janséniste retiré en Province. Celui-ci reçoit la visite d'un jeune homme qui désire apprendre les secrets de la viole de gambe auprès de ce grand maître de la musique baroque. L'intrusion du jeune Marin marque un tournant dans la vie de Sainte Colombe et de ses deux filles. Le cadre est excellent, la musique divine, et l'histoire, bien qu'elle soit triste est d'une grande beauté et d'un grand réalisme. 

Tous les matins du monde (1991) Alain Corneau


5) L'échange des princesses:
Je viens juste de le voir au cinéma, et j'ai été assez séduite par ce tout nouveau film français. Nous sommes sous la Régence (1715-1721), lorsque Philippe d'Orléans reprend le pouvoir en attendant que le jeune Louis XV soit en âge de régner. Le Régent souhaite échanger sa fille avec celle du roi d'Espagne, Philippe V, le petit-fils de Louis XIV. Les costumes sont très beaux, et l'histoire assez bien transmise à l'écran. Le manque de budget est parfois criant et nous a causé quelques fous rires...mais dans l'ensemble c'est plutôt un bon film!

L'échange des princesses (2017) Marc Dugain



6) Versailles le rêve d'un roi :
Mi-fiction, mi-documentaire, c'est un très bon film pour suivre l'histoire du règne de Louis XIV à travers ses grandes étapes. On y voit la construction du château de Versailles, et des images de synthèse plutôt réussies montrent les différents stades de son évolution. Les acteurs sont très bons, les costumes vraiment bien faits, bref c'est un film à voir!

Versailles, le rêve d'un roi (2008) Thierry Binisti


7) Jeanne Poisson, marquise de Pompadour  : 
Un très beau téléfilm centré sur l'histoire d'amour entre Jeanne Poisson, future marquise de Pompadour et Louis XV. Le film est frais, bien documenté et c'est un vrai plaisir !

Jeanne Poisson, marquise de Pompadour (2006) France 2


8) The Duchess :
On s'éloigne un peu de la cour de Versailles pour traverser la Manche. Le film The Duchess qui retrace l'histoire de Georgiana duchesse du Devonshire est un petit bijou que j'ai vu de nombreuses fois. Certains détestent Keira Knightley mais de mon côté je l'adore et je la trouve merveilleuse dans ce rôle. Dominic Cooper (qui joue également Willoughby dans Sense & Sensibility) est excellent et Ralph Fiennes parfait également. Les costumes sont à tomber par terre, les décors et musiques un bonheur pour les yeux. Le film a plusieurs scènes à Chatsworth House, un petit paradis sur Terre dont la famille des ducs de Devonshire est propriétaire depuis des siècles. L'histoire (vraie) se passe au début de la Révolution française dont les Georgiana et les Anglais sont de lointains spectateurs. 

The Duchess (2008) Saul Dibb


9) A royal affair : 
Un film exceptionnel, du même genre que  The Duchess, qui raconte l'histoire d'une femme transportée au sommet de la société grâce au mariage. Des mariages parfois bien mal assortis. La princesse Caroline-Mathile de Hanovre se voit obligée d'épouser le roi fou du Danemark Christian VII. L'histoire (vraie encore une fois) m'a subjuguée, les costumes sont superbes et on en apprend en même temps beaucoup sur l'histoire danoise et les réformes sociales engagées par le souverain plusieurs années avant la Révolution française. 

A Royal affair (2012) Nikolaj Arcel


10) Belle :
On retourne en Grande Bretagne et plus précisément à Kenwood House où se trouve un tableau de deux cousines, l'une blonde aux yeux bleus et l'autre métisse, représentées comme deux égales. Un tableau peu commun en 1779 à une période où la traite des esclaves fait la richesse de nombreux ports européens. On suit donc l'histoire de la belle Dido Elisabeth qui a été recueillie par son grand-oncle, président de la cour de justice de Londres. J'aime beaucoup ce film, car il transcrit bien ce qu'à du être la vie de Dido et qu'il montre le combat de certains héros pour abolir l'esclavage. 

Belle (2013) Amma Asante


11) Amadeus : 
Un film exceptionnel sur la vie d'un des plus grands génies de tous les temps! Mozart, qui a rencontré enfant Marie-Antoinette, fait son apparition à la cour de Vienne auprès de Joseph II. L'histoire est racontée par Salieri, un autre musicien de la cour de l'empereur et le plus grand rival de Mozart. Ce film, en plus de nous plonger dans la vie de l'artiste, nous fait découvrir la ville impériale, décadente et sublime à la fois.

Amadeus (1984) Milos Forman


12) Les liaisons dangereuses :
Retour en France et à Versailles au XVIIIe siècle. Je doute qu'il y ait vraiment besoin de présenter l'histoire, tirée du roman de Laclos ? Les costumes et décors sont superbes, les acteurs merveilleux...Et l'histoire inoubliable. 

Les liaisons dangereuses (1988) Stephen Frears


13) Marquise :
Le siècle du Roi Soleil a aussi été celui du grand Molière. Ce film retrace l'histoire de Marquise-Thérèse qui intègre la troupe de Pocquelin alors qu'il réalise une tournée en France. De retour à la cour de Versailles, Marquise a un succès fou dès qu'elle danse et devient un objet prisé par tous les grands de la cour, mais aussi par les plus grands dramaturges. La musique, par le Jordi Savall, est un des grands atouts du film.

Marquise (1997) Véra Belmont


14) Marie-Antoinette :
Comment passer à côté du film magique de Sofia Coppola? Ce film est une pure merveille esthétique.
Tout y est parfait (oui c'est un de mes films préférés)! Sans pour autant trop coller à la réalité (c'est un film, par un documentaire), il nous plonge avec délice dans les décors de Versailles et du Petit Trianon.

Marie Antoinette (2006), Sofia Coppola


15) A little chaos :
Sans pour autant être un film exceptionnel, je l'ai beaucoup apprécié. Pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'il s'agit du dernier film de Alan Rickman (qu'il a réalisé et dans lequel il joue également), ensuite parce qu'il y a deux de mes acteurs préférés aux rôles principaux (Kate Winslet et Matthias Schoenarts) et enfin parce que la musique m'a beaucoup plu. J'ai trouvé en revanche dommage que les images de synthèse soient de piètre qualité et que le film ne soit pas tourné à Versailles alors qu'il s'agit du thème principal de l'histoire.

A little chaos (2014), Alan Rickman




16) Barry Lyndon :
De retour en Angleterre, la vie mouvementée de Barry Lyndon est à voir absolument. Dirigé par Stanley Kubrick, vous ne pouvez pas passer à côté! Direction l'Angleterre du XVIIIe siècle, le faste et la débauche!

Barry Lyndon (1975), Stanley Kubrick
En revanche, il y a certains films qui auraient pu entrer dans cette liste mais que je fuis comme la peste! Des reconstitutions historiques catastrophiques, peu ou pas du  tout documentées comme Les Trois Mousquetaires, Les Adieux à la Reine ou l'Homme au masque de fer...et d'autres encore qui m'ont littéralement brulé la rétine.



#Mon Blabla : Partir en voyage solo?

vendredi 29 décembre 2017



A la fin de cet été je suis partie seule quelques jours à Venise. Quand je le disais aux personnes de mon entourage, il y avait deux types de réaction: soit "Hein?? Mais pourquoi tu pars toute seule? Personne pouvait venir avec toi?" ou bien "Oh génial! J'ai toujours voulu partir seul quelque part moi aussi". Quatre jours c'est pourtant une toute petite période, mais certains de mes proches ont été très étonnés de mon départ en solo. J'ai pensé que partager les points positifs de partir en voyage en solitaire pourrait peut-être en décider parmi vous.

Avant tout, en partant seul il faut savoir si ce mode de voyage vous convient. Si vous ne supportez pas la solitude, cela risque d'être compliqué. Et si vous la supportez moyennement, ne visez pas trop grand et partez sur une petite durée. Personnellement, je suis plutôt du genre solitaire mais je ne sais pas si j'apprécierais de partir 6 mois complètement seule à l'autre bout du monde sans but ou travail. Et j'aime garder contact avec mes proches par Whatsapp et leur envoyer des nouvelles.

1) Apprendre à se débrouiller seul(e): 

Cela veut dire s'organiser seul pour le départ, l'avion puis sur place dans un lieu étranger. Partir en Erasmus peut-être une belle première expérience, car personne n'est là pour vous tenir la main lors des inscriptions à la fac, ou de la recherche d'un appartement! Vous devez vous forcer à aller vers les autres, à prendre la parole dans une langue étrangère, à poser des questions, bref dépasser vos limites.

2) Faire des rencontres

Le problème quand on part en famille ou avec un groupe d'amis, c'est que la plupart du temps on ne rencontre personne d'autre. Et encore moins souvent les habitants du pays dans lequel on est puisqu'on a toujours tendance à se retrouver entre nationalités où que ce soit dans le monde. Lorsqu'on est tout seul, on finit forcément par aller vers les autres. Ou ce sont les autres qui viennent vers vous. De mon côté, j'ai fait de très belles rencontres dans les pays où je suis allée seule un certain temps, sans connaître personne sur place, en Autriche et en Suède. Cela se fait en allant vivre chez l'habitant, en ayant un travail ou un stage, en rencontrant un correspondant ou même en demandant son chemin dans la rue ou à l'université (true story)!

3) Penser à soi

Partir seul c'est aussi prendre du temps pour soi et du temps pour réfléchir. C'est un voyage qu'on fait uniquement pour soi et durant lequel on peut être parfaitement égoïste sans culpabiliser (vous avez le droit de ramener des cadeaux à votre famille ou d'envoyer des cartes postales quand même ;) ). Vous avez envie de dormir un peu le matin? Ok. Vous avez envie d'aller dans tel musée et pas celui-ci? Ok. Vous avez envie de manger tel plat ce midi? Toujours ok. Zé-ro prise de tête. Vous pouvez même vous poser quelque part, et regarder le paysage tout en pensant, sans que personne ne vous presse ou ne vous interrompe dans vos réflexions.  J'ai aimé partir quelques jours seule avant la rentrée, cela m'a permis de réfléchir à ce que j'envisageais pour cette rentrée, d'un point de vue professionnel mais aussi personnel.

4) Gagner de la confiance en soi

Il n'y a aucune raison que votre voyage en solo se passe mal. Si vous sentez la déprime venir, passez un coup de fil à quelqu'un et cela repart! Mais en partant à l'étranger seul(e), vous aurez forcément ce petit sentiment de fierté au fond du coeur d'avoir achevé quelque chose tout seul.