Top Social

Image Slider

#Favoris de la semaine

samedi 17 décembre 2016
Après une semaine d'absence (les derniers jours avant les vacances de Noël sont toujours assez chargées n'est ce pas?) je vous ai fait une mini liste de mes favoris de la semaine dernière avec un event qui a eu lieu le weekend dernier à Paris, un favori beauté, un favori de mini geek et un autre de mode. Je n'ai pas eu le temps de finir mes romans commencés, et j'espère pouvoir reprendre la lecture pendant les vacances à la campagne! Si vous avez découvert de nouvelles choses cette semaine, n'hésitez pas à m'en parler je suis toujours preneuse de nouvelles découvertes! :-)


#1 La convention du costume


Logo de la CosConv, Décembre 2016

Le weekend du 10 et 11 décembre avait lieu (Porte d'Italie) la première Convention du Costume organisée par la costumière et créatrice Fanny Wilk et son association Compagnie d'Histoire et des Arts.  Des conférences, concours et ateliers étaient organisées sur les deux jours avec pour thème la passion du costume ou du cosplay, de l'histoire, de l'art et accessoirement de Kaamelott! J'y ai participé comme bénévole et j'ai pu assister à plusieurs conférences et faire la connaissance de personnes adorables et passionnées par leur travail ou leur hobby du costume. L'association organise des meetings plusieurs fois dans l'année pour faire de la reconstitution grandeur nature, avec un lieu et une date du passé (ou une époque comme le règne de Louis XIV). Chacun portant la tenue qu'il aura créée pour l'occasion. Autant dire que ce fut un weekend génial, j'ai vu des conférences sur les cosmétiques au 18ème siècle, le modélisme, la School of Historical Dress de Londres, une table ronde sur la conservation des textiles avec une restauratrice textile du Palais Galliera et des spécialistes de l'histoire de la mode, entre autres. J'ai appris énormément de choses et j'espère de tout mon coeur qu'il  y aura une deuxième édition l'année prochaine!

#2 Le rouge à lèvre mat Kiko



L'autre jour je vous parlais de rouges à lèvres mats, notamment de la marque NYX des encres à lèvres qui une fois posées sur la bouche donnaient un effet mat, si tendance en ce moment. J'avais été légèrement déçue des NYX par rapport à la couvrance qui était faible et la rapidité que l'on met à vider un petit tube. En passant chez Kiko après l'avoir délaissé pendant un long moment, je suis de nouveau séduite par la marque. J'ai choisi ce RaL mat dans la nouvelle collection  (New Unlimited 03) et je le porte quasiment tous les jours depuis que je l'ai acheté (8,50€). Il est à la fois crémeux et couvrant c'est un bonheur à appliquer et il tient relativement bien! Un petit baume à lèvres juste avant et c'est parfait. La teinte 03 est un excellent nude si vous avez la même couleur de peau que moi, sinon la collection propose une large gammes de couleurs. Le packaging est sympa, pas super pratique mais joli.



#3 L'application Kleptocats



Pour les fans de chats, qui comme moi, ne téléchargent presque que des jeux avec des chats dedans, celle-ci est faite pour vous. C'est le même genre que l'application japonaise Neko Atsume où il fallait collectionner les chats en customisant son appartement et en attendant qu'ils viennent se reposer chez vous. Ici vous avez aussi votre petite maison (chaque pièce se débloque avec votre niveau), et quelques chats pour commencer à meubler votre appart. Vous pouvez le nourrir et le câliner pour mieux l'envoyer pécho des trucs aux alentours. Le kleptocat, que vous pouvez habiller selon votre convenance, s'absente quelques minutes le temps d'aller chercher un petit butin qui sera ensuite exposé chez vous. Finalement votre maison ressemble à un vrai capharnaüm rempli d'objets hétéroclites et de greffiers glandant joyeusement.



 #4  Les platform derbies

Petit coup de coeur fashion de ces dernières semaines ce sont les derbies à platforms de Stella McCartney. Elles me font penser aux chaussures Vivienne Westwood que l'on voit dans les manga Nana de Ai Yazawa mais en un peu plus portables en France! La plateforme est vraiment haute, environ 7cm je crois et bicolore, blanc en dessous et couleur camel/liège sur le dessus. Celles de Stella McCartney sont magnifique, avec les étoiles surtout mais elles coûtent un bras (700€). Personnellement j'ai commandé à Noël des derbies du même genre mais à un prix plus abordable de la marque Asos.










#Lookbook 3 : Oser le chapeau?

lundi 5 décembre 2016

Helloooo! Un petit article fashion pour le grand froid qui vient d'arriver, difficile de sortir sans chapeau ou bonnet pour moi! Et depuis que je suis à Paris, j'assume beaucoup plus de porter quelque chose sur la tête. C'est vrai qu'avant, dans ma ville natale (ou même pire en Allemagne les filles là bas portent plus souvent le combo chaussures de randonnées+sac de rando et polaire puis basta pour aller à la fac) j'avais l'impression que tout le monde me regardait chelou dans la rue. Difficile de se sentir à l'aise avec un chapeau dans une petite ville où les extravagances modesques sont parfois mal perçues. C'est bien gentil de dire qu'on s'en fiche de ce que pensent les autres, mais j'ai du mal à en convenir et à en faire un de mes credo, je n'aime pas spécialement imaginer que les gens se disent "mais pour qui est-ce qu'elle ce prend elle?" simplement parce que j'ai voulu rajouter une petite touche originale à ma tenue. Quoiqu'il en soit à Paris il est beaucoup plus simple de s'habiller et d'avoir confiance en soi. 
Bon, je vous avoue que les shoes à paillettes, je connais peu d'endroits où elles passent à 100% et on me demande de temps en temps si je suis prête pour danser du disco mais tant pis! je les adore :-)
Il y a des choses que vous osez peu porter vous aussi?





 CoatHERE
Hat similar HERE or HERE
Scarf similar HERE
Earrings HERE 
Watch HERE
Boots similar HERE or HERE












#Lookbook 2 : Le manteau long camel

vendredi 2 décembre 2016

Heyyy everybody! Hier j'étais à l'exposition Anatomie d'une Collection au Palais Galliera et j'en profite pour vous montrer ma tenue casual de tous les en ce moment, chaude et cosy avec mon manteau adoré First &I shoppé sur Asos! J'en cherchais un partout, à un prix raisonnable, avec une ceinture et ce côté "peignoir loose" que j'adore. J'ai trouvé celui là, je ne connaissais pas du tout la marque et vous? J'ai pris un M et c'est la bonne taille pour mettre un pull en dessous. Du coup je l'ai commandé aussi en kaki, oups.
Un jean Zara taille haute gris foncé et un pull doudou gris Zara également me font sentir comme en pyjama pour des jours où je finis à 20h. J'y ajoute mon écharpe que j'ai trouvée pour presque rien à H&M (avec ma copine Safia qui l'avait en gris clair, j'ai un peu copié javoutou), un sac fourre-tout Gérard Darel et des sneakers compensées en velours bleu marine et aux talons glitter.

Pour les détails (parce que je suis une fan de détails), j'ai ajouté quelques pins rouge et dorés shoppés chez H&m, ma montre est une Nicole Vienna, ma bague en or de chez Ccédille et mes chaussettes glitter de Monki. Mon vernis rouge est un Nyx et le top coat aussi, autant dire que ce sont les meilleurs vernis que j'ai jamais testé! Le top coat donne un rendu à la fois gel et brillant, j'ai l'impression de sortir de la manucure à chaque fois!
Bref, j'espère que vous aimerez ce petit look, des bisous!




Coat | HERE
Scarf | HERE 
Bag | HERE
Shoes | similar  HERE or HERE
Ring | HERE
Watch | HERE










 


 


Lookbook

#Coin culture & lecture 2

#1 Anatomie d'une collection, Palais Galliera.
Du 3 novembre 2016 au 12 février 2017 : Suite & prolongation de l’exposition "Anatomie d’une collection" qui devient "Anatomie d’une collection – 2e partie" avec le renouvellement d’une quarantaine de pièces exposées.  



Une exposition que j'ai beaucoup appréciée dans l'un de mes musées préférés à Paris! La première salle est consacrée à la mode du 18ème et du 19ème siècle, et le reste des salles au début du 20ème siècle jusqu'à aujourd'hui. Une salle est consacrée à la créatrice Sonia Rykiel, disparue il y a quelques mois.  Le parti pris de cette exposition a été de présenter aux visiteurs des habits de l'aristocratie, dont on sait de source sûre à qui ils ont appartenu, à côté de vêtements de tissus plus grossiers et simples d'une couche sociale inférieure. Ainsi les justaucorps brodés de fils d'or et d'argent contrastent largement avec les tabliers de chanvre d'ouvrières du 18ème siècle. On retrouve dans cette salle certaines pépites, comme l'un des corsets de Marie-Antoinette, des habits du très jeune futur Louis XVII qu'il aura portés peu de temps avant sa mort, On y retrouve aussi l'une des dernières acquisitions du Palais Galliera avec une superbe robe de cour 18ème siècle qui vaut à elle seule la visite. Entre autre on y trouve selon le Palais Galliera : "Habit du Dauphin, gilet de Napoléon, robe de l’impératrice Joséphine, corsage de la Castiglione, veste d’amazone de Cléo de Mérode, pantalon d’ouvrier, robe de George Sand, collet de Sarah Bernhardt, salomés de Mistinguett, habit de forçat, chapeau-chaussure de Gala, tablier de travail, tailleur d’Audrey Hepburn, manteau d’Elsa Schiaparelli, robe de la duchesse de Windsor, robe de Jacqueline Bouvier (Jackie Kennedy)". Chaque vêtement a son cartel expliquant à qui il appartenait, s'il appartenait à telle ou telle personne célèbre, ou à tel ou tel membre d'une classe sociale dont l'histoire n'a pas retenu le nom. Une très belle exposition en somme, que je vous conseille si vous aimez l'histoire et l'histoire des élites. 


Crédit photo Palais Galliera



#2 Kunihiko Moriguchi et l'art du yûzen

Une sublime exposition au deuxième étage de la Maison du Japon, Bir-Hakeim, Paris.
De nombreux kimonos traditionnels japonais sont exposés dans une scénographie aux tons noirs éclaircis par une lumière dirigée avec précision sur les objets exposés. J'ai trouvé qu'il y régnait une impression de grande tranquillité. Les kimonos, exposés soit derrière des vitrines soit sur une petite estrades  datent pour la grande majorité de la deuxième moitié du 20ème siècle et sont les oeuvres de l'artiste et artisan Kunihiko Moriguchi (qui a fait une partie de ses études à Paris). Celui-ci est toujours vivant et continue de former ses disciples au Japon. On le voit parler de sa technique dans un film devant lequel on a la possibilité de s'asseoir. Tout est fait pour nous expliquer le mieux possible la technique du yûzen et il faut dire que le film est d'une grande aide car il est très compliqué de comprendre cette technique sans le voir. La visite est assez courte (mais gratuite) et vaut franchement le coup d'oeil!



Crédit photo La Palatine
Crédit photo La Palatine
Crédit photo La Palatine




#3 Gilmore Girls Revival: Une nouvelle année

Enfin ça y est, les Gilmore Girls ont fait leur grand retour le 25 novembre dernier. J'ai regardé pour la première fois cette série récemment, je l'avais terminée septembre avec une infinie tristesse de me voir ainsi éjectée du monde paradisiaque de Stars Hollow (chacun sa vision du paradis). 4 épisodes racontant une saison le tout sur une année. Quel bonheur de retrouver tout le monde!! Personne n'a été oublié, même malgré les rumeurs, don't worry, tout le monde est là! Dans cette nouvelle et dernière saison, on retrouve Rory qui a désormais 32 ans et qui tente de trouver sa place dans le monde du travail en tant que journaliste. Lorelai quant à elle n'a pas changé, elle est toujours aussi attachante, elle tente aussi de retisser des liens plus forts avec sa mère. Difficile de vous en raconter plus sans vous spoiler, je n'ai pas autant apprécié la fin que je l'aurais voulu malheureusement. Cependant the #lastfourwords permettent de bien s'imaginer la suite des évènements dans les vies des habitants de Stars Hollow. Je garde quand même un tout petit espoir qu'il y ait une autre suite, mais ce serait sûrement prendre ses rêves pour la réalité!!

Crédit photo Netflix



#4 Concert de Tom Odell à Elysée Montmartre le 30 novembre 2016

Nous sommes allées avec ma soeur voir notre petit british préféré, Tom Odell qui ne faisait qu'une seule date en France cette année. Un moment de bonheur intense, il est exceptionnel sur scène et tellement gentil! Belle découverte du groupe de sa première partie également, Jane's Party, un groupe de jeunes canadiens qui accompagnent Tom Odell sur toute sa tournée No Bad Days Tour. Dès qu'il revient en France je serais la prem's à prendre ma place pour le revoir! #tropd'love
Crédit photo La Palatine

Crédit photo La Palatine







































#5 Marie-Antoinette à Versailles, Hélène Delalex, Alexandre Maral, Nicolas Milovanovic, Editions du Chêne, 2013, Paris

 Un magnifique ouvrage entièrement dédié à Marie-Antoinette et sa vie à Versailles. Il ne m'a coûté que 12€ au lieu de 35€ (il est actuellement soldé au château de Versailles) et ferait un très beau cadeau de Noël pour tous les fans de Versailles !


 



Blabla : s'installer à Paris

vendredi 25 novembre 2016
Après presque trois mois à Paris, je peux vous écrire un petit article sur "la vie parisienne quand on débarque de sa campagne" (accessoirement avec ses gros sabots). Loin de là l'idée de faire ma p'tite parisienne, au contraire, j'écris plutôt ceci pour les jeunes qui, comme moi depuis quelques années, ne pensent qu'à venir s'installer à Paris et leur donner un avis objectif car je ne suis ici que depuis peu de temps (je n'ai pas été encore contaminée par le maaaal). Pour vous éviter la lecture fastidieuse d'un long article de blabla j'ai fait une liste des points positifs et des points plus négatifs:

Les + :

- L'accès à la culture quand on veut où on veut: être étudiant à Paris et y faire d'histoire ou des études de patrimoine c'est vraiment le top, la plupart des musées sont gratuits, il y a une richesse folle d'expositions temporaires et des gens qui viennent des quatre coins du monde. 

- Le cadre est superbe (perso j'ai cours dans le Marais et à St Michel donc voilà ça calme direct).




- Les gens sont sympa : il paraît que les Français et particulièrement les Parisiens sont désagréables mais jusqu'ici les parisiens et parisiennes que j'ai rencontré étaient adorables! Que ce soit des gens dans le métro, dans les magasins ou à la fac, je n'ai vu (jusque là hein) que des sourires et de la politesse. A vrai dire je trouve que les gens sont mille fois plus sympa ici que dans la ville allemande où j'ai étudié 1 an. 

- Il y a toujours des choses à faire: les magasins ne sont quasiment jamais fermés, même pour les jours fériés les magasins de ma rue (qui est très commerçante) ouverts. Les magasins et musées ferment plus tard qu'ailleurs. Résultat on ne s'y ennuie jamais.

- C'est une super ville pour faire des rencontres car il s'y passe toujours des trucs, surtout entre étudiants.

-  On y trouve tous les magasins possibles.

- Il est facile d'y trouver un emploi étudiant (babysitting, vendeuse en magasin, entrées de théâtre, etc.).

- Le métro: plus besoin d'attendre son bus pendant 20 minutes!! Les métro passent maximum toutes les 5 minutes et c'est vraiment très cool. On peut aussi aller où on veut quand on veut, le pass Naviguo permet d'aller plus loin que Paris comme Versailles par exemple.



Les - :

- Le coût du loyer : si on est habitués à payer un loyer "de province" (et encore les grandes villes comme Lyon et Bordeaux doivent coûter très cher aussi?) ça fait franchement mal aux dents de voir 600, 700€ voir plus dans un cagibi sous les toits et sans ascenseur (ce qui n'est pas mon cas mais j'ai eu de la chance). Les propriétaires se fichent de l'état de l'appartement et ne font aucun effort car si on veut partir, l'appart sera reloué dès le lendemain. J'ai des copines qui ont eu de gros soucis avec leurs appart' et on du faire de gros travaux pour que cela soit salubre. Si vous faites vos courses dans un supermarché (perso c'est Monop' 4 ever), la vie ne coûte pas plus cher qu'ailleurs. Après si vous mangez au Starbucks rue de Rivoli tous les jours vous serez vite fauchés c'est sûr héhé. 

- Le pass Navigo qui nous permet de crapahuter (partout en bus, métro, etc.) dans Paris coûte aussi un peu une blinde (37€ pour les étudiants).



- Pour aller d'un point A à un point B il faut parfois galérer dans le métro (le pire c'est les heures de pointes). Si vous avez la possibilité de choisir, choisissez votre appartement en fonction de votre lieu de cours ou de travail, car c'est le truc qui peut vous faire mal commencer la journée. 

- Le choc microbien: quand on arrive sur Paris il faut se préparer à la pollution et à la saleté, notre pire ennemi devient le métro et notre meilleur ami le gel antibactérien. Après six mois dans la campagne sarthoise à rédiger mon mémoire, le choc fut rude. J'étais vraiment HYPER fatiguée par la capitale durant les premières semaines, les longs trajets de métro, le monde, la course entre les cours et le petit job, j'étais KO. Je crois que ça le fait aussi pour tout le monde qui arrive à Paris, il faut quelques semaines pour s'habituer.

- Dans la continuité de la pollution, je pourrais parler des conséquences sur le corps outre la fatigue et la fragilisation de nos petits globules. La pollution attaque quand même sévèrement nos cheveux et la peau, il faut se laver les cheveux quand même beaucoup plus souvent que quand on habite à la campagne et il ne faut surtout pas négliger sa peau et bien la nettoyer. Concernant notre chevelure je vous conseille ce shampoing de Franck Provost qui nettoie en profondeur les cheveux et purifie le cuir chevelu en retirant toute la pollution qui attaque nos cheveux chaque jour. 

- J'ai pris l'habitude de coller mon sac contre moi dans le métro et de vérifier presque à chaque fois en sortant si mon PC, iPhone ou portefeuille sont toujours là (un peu stressée la meuf).

 - Les gens sont toujours super pressés, le stéréotype est assez vrai pour le coup! Ils sont prêts à se taper le sprint de leur vie pour chopper le métro alors que le suivant est dans 2 ou 3 minutes. Ceux qui sont fraîchement arrivés à Paris sont quand même moins stressés! 

Sinon à part tout ça j'adore Paris et c'est la meilleure ville dans laquelle j'ai jamais vécu! Moi qui n'aime que les grandes villes, quand ça bouge et le bruit de la rue, je suis ravie. On verra si je ne change pas d'avis avec le temps, peut-être qu'il va finir par m'arriver une crasse dans les prochains mois mais je touche du bois!







#INSPO : 20 manteaux en fausse fourrure.

mardi 22 novembre 2016
Un des incontournables de cet hiver est visiblement le manteau en fausse fourrure. Long ou court, simplement marron ou gris ou avec des motifs ou des couleurs plus vives, il y en a pour tous les goûts. Je vous ai fait une petite liste de 20 manteaux en fausse fourrure, aux looks très différents tout en restant avec des prix raisonnables.

Choisir de la fausse fourrure semble tellement évident en 2016 que ce n'est pas la peine de s'étendre dessus, d'autant plus que les technologies aujourd'hui font une fourrure aussi douce et réaliste qu'une vraie fourrure. Ainsi on ne participe pas au massacre de petits animaux. Si vous cliquez ici, vous pourrez trouver sur le site de Mode sans fourrure, la liste verte des marques qui ne vendent PAS de vraie fourrure. Donc si vous avez un doute vous pouvez aller vérifier ici que la marque respecte bien les droits des animaux. Asos par exemple est dans cette liste. De mon côté j'ai un gros faible pour le n°2, n°6 et n°17! et vous??





 



















 ten | eleven | twelve