Top Social

#Mon Blabla : Les éventails de la Maison Duvelleroy

samedi 3 juin 2017




L'autre jour je suis passée voir une amie qui travaille au sein de la maison Duvelleroy, qui fabrique des éventails depuis 1827 à Paris.  Étant passionnée par la mode des 17e et 18e siècles, j'ai toujours trouvé que les éventails étaient de magnifiques accessoires. J'étais donc très curieuse de voir une boutique d'éventails "modernes" ou du moins que l'on puisse porter aujourd'hui. Il est vrai qu'à partir de la fin de la Seconde Guerre mondiale, les éventails ont eu moins de succès dans les tenues féminines. L'histoire de la Maison est d'ailleurs passionnante et je vous invite à y jeter un œil ici. Ce sont  Raphaëlle de Panafieu et Eloïse Gilles qui décident de faire ressusciter l'art de l'éventail en s'associant avec l'héritier de la Maison Duvelleroy.


 

J'ai tout de suite eu un gros coup de cœur pour la devanture d'un superbe jaune vif qui se démarque de toute la rue. Ce jaune est en réalité la couleur de la Maison que l'on retrouve un petit peu partout, notamment sur les boîtes d'éventails. La boutique respire le parfait mélange d'histoire et de modernité, rendant l'endroit particulièrement agréable.

 

J'ai ainsi découvert qu'il y avait plusieurs types d'éventails et des centaines de manières de faire un éventails, selon les matières utilisées mais aussi différents style, c'est-à-dire en prêt-à-porter ou des éventails dits de haute couture. J'ai appris également que la Maison travaillait avec d'autres maisons pour des événements et fabriquait à cette occasion des éventails publicitaires en édition limitée et personnalisés.

Les éventails sur les présentoirs portaient de magnifiques plumes multicolores, ou étaient plus sobre, des motifs plus graphiques sur de la toile de coton ou même unis sur du cuir. Les premiers prix commencent à environ 40 euros puis s'envolent lorsqu'il s'agit d'éventails haute couture. Il y en a vraiment pour tous les goûts, certains aux plumes ou motifs très féminins et d'autres plus sobres qui iraient très bien pour des hommes.En plus des éventails, la Maison produit des "couronnes" de plumes, comme celle que j'essaie sur la photo et des couronnes plus minimalistes, en fer doré qui se porte sur l'arrière de la tête. Je n'avais jamais rien vu de tel et j'ai adoré cette originalité.

Personnellement j'ai eu deux coups de coeur, l'éventail qui fait référence au célèbre roman de Margaret Mitchell Gone with the wind et dont le film fait partie de mon Top 10 et l'éventail minimaliste Oui! que je trouve très mignon. En bref une boutique qui vaut le coup d'oeil pour son charme et son originalité mais aussi parce qu'à ma connaissance c'est la seule marque spécialisée sur les éventails aujourd'hui  à Paris et qui porte un héritage historique et un véritable patrimoine matériel dans l'histoire de la mode.














Et en bonus, histoire de ne pas faire n'importe quoi, petit cours de langage de l'éventail! 

 

[Je précise que cet article n'est pas sponsorisé, je souhaitais simplement vous parler d'une boutique que j'ai appréciée et qui mérite d'être beaucoup plus connue. ]
6 commentaires on "#Mon Blabla : Les éventails de la Maison Duvelleroy"
  1. It seems to be a beautiful shop! And that headdress is absolutely perfect! xx

    Chelo
    wwww.flyinginvogue.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes it is!! Thank you so much Chelo! :)

      Supprimer
  2. La couronne est sublime ! Quelle jolie boutique 😍

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la couronne est trop belle! Il y en avait d'autres couleurs aussi :) bisous!

      Supprimer