Top Social

10 jours de roadtrip en Écosse

dimanche 2 décembre 2018


Cet été j'ai réalisé un rêve que j'avais depuis des années, visiter l' Écosse.
Nous sommes d'abord allées à Édimbourg quelques jours avant de poursuivre le voyage dans les Highlands, notamment sur la côte Ouest. 
Pour être plus claire, l'itinéraire était le suivant : Édimbourg - Stirling - la région du Loch Lomond - Glen Finnan - Fort William - Fort Augustus - Eilean Donan - Inverness et Culloden - Perth - Édimbourg. 

J'ai pensé que cela serait pratique et sympa de résumer notre voyage ici en partant de plusieurs points pratiques, pour vous donner des idées ou des conseils !


1) Les transports
Nous avons testé plusieurs types de transport sur place. Nous avons choisi d'arriver à l'aéroport d’Édimbourg afin de commencer par découvrir la ville pendant quelques jours. Ensuite, nous avons loué une voiture jusqu'à Fort William et à partir de là, nous avons voyagé soit en bus soit en train jusqu'à notre retour à la capitale.




La marche:
Évidemment, le premier moyen de locomotion pour vadrouiller dans les Highlands, c'est soi-même ! Il ne faut pas avoir peur de marcher (avec son sac à dos sur le dos sauf si vous êtes en voiture du début à la fin ). Pour cette raison, il faut prévoir de bonnes chaussures de marche et les faire avant de partir. J'ai pris celles que ma sœur avait utilisé pour l'Écosse l'année dernière, qui me tenaient bien la cheville (qui ont tendance à partir en live si elles ne sont pas maintenues) et elles ont été top pour la marche là-bas (pour marcher sur les rochers ou dans les flaques d'eau). A vous de voir ce que vous préférez mais oubliez les baskets !
Les + : Ai-je besoin de le mentionner ?
Les - : " Quand on marche trop, bah ça fait mal aux pieds" (cf. Kaamelott).


La voiture :
Nous sommes passés par Rentalcars en pensant que cela serait le moins cher et le plus pratique. Grossière erreur, nous sommes restés tous les trois traumatisés par cette expérience ! Le loueur sur place était Easyrent, non seulement ce n'était pas simple d'y aller (navette depuis l'aéroport), mais en plus nous avons attendu plusieurs heures avant de pouvoir signer le contrat de location, après nous être fait entubés de 193 euros (une histoire d'assurance et de carte de débit/crédit). Une merveilleuse expérience que je ne conseille à personne. 
Pour le reste, la conduite s'est bien passée, les deux automobilistes étaient un peu stressés au début (normal) mais ont vite été rassurés par la conduite des Anglais (assez pépère), la qualité des routes et de la signalétique. On a quand même croisé quelques biches et animaux fantastiques sur la route la nuit, donc il faut rester vigilants !
Les + : La possibilité d'accéder aux coins plus reculés et d'être totalement libre de ses trajets.
 Les -  : Le coût de la location. Divisé par 3 cela allait déjà mieux, mais pour un couple ou une personne seule, cela n'est pas très rentable...

Le bus :
L'attente du bus, direction Culloden à Inverness.
Une fois la voiture repartie avec notre copain Thib' vers Édimbourg, nous avons du nous débrouiller avec les bus écossais. Le pays est traversé de nombreuses compagnies de transport, la plus utilisée étant la Scottish CityLink (bus jaunes et bleus).
Les + : Les bus passent vraiment quasiment dans tous les petits villages et les chauffeurs sont très sympa, ils n'hésitent pas à aider deux frenchies pas très dégourdies fières et indépendantes.
Les - : Le prix, encore une fois, qui est un peu exagéré pour de courtes distances. Et, évidemment, être bloqué à devoir attendre que le bus passe (parfois 1 ou 2 fois dans la journée seulement donc il ne faut pas le louper !) sinon c'est le stop obligé.








Le train :
Utilisé une seule fois pour faire Inverness - Perth. Je préfère largement le train au bus, mais évidemment il n'y a pas de train partout dans les Highlands.
Les + : pouvoir admirer les paysages et la rapidité du trajet
Les - : être bloqué par les horaires et dans les endroits qui disposent de gares, et bien sûr, le prix qui est élevé ( on a payé full price étant donné qu'on n'avait pas de carte de réduction etc. donc cela doit être équivalent aux prix français sans la carte 12/25 -d'ailleurs il faudrait que je m'y habitue pour l'année prochaine...)

Dans le train pour Perth

2) L'hébergement

Ici encore, on a presque tout essayé en essayant de rester raisonnables au niveau des prix. A vous de voir quel type de voyage vous souhaitez, mais les logements ne sont pas nécessairement la chose la plus coûteuse (en tout cas on s'en est plutôt bien tirées).


Choubi aux cuisines à Edimbourg
La résidence étudiante : A Édimbourg on a utilisé ce type de logement qui s'est révélé très sympa ! Une chambre pour deux dans un appartement en colocation lui-même dans une résidence étudiante. Ces chambres sont vides pendant l'été donc on les rentabilise en les louant à des touristes. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à me demander le nom de celle dans laquelle nous avons été, où tout était vraiment niquel et pas très loin du centre ville !
Les + : avoir sa chambre perso et pouvoir s'étaler (quand on reste plusieurs jours) et avoir sa propre salle de bain !
Les - : La taille de la chambre qui n'est pas immense mais sinon on a été toutes les deux très contentes !


Notre lit aux abords du Loch Lomond. Perdues en pleine forêt !

L'auberge de jeunesse: Un incontournable quand on part dans les Highlands ! Il y a énormément d'auberges de jeunesse en Écosse, même dans les lieux les plus perdus, ce qui s'est révélé très pratique lors de notre passage au Loch Lomond.
Les + : le prix (autour de 20 euros la nuit par personne)
Les - : il faut absolument une voiture pour atteindre certaines auberges, et puis, les gens qui partent en rando à 4h du matin alors que tu as prévu de te lever plutôt vers 7h de ton côté (c'est l'jeu ma pauv' Lucette).











L'hôtel: On a passé une nuit à l'hôtel vers la fin du séjour, ce qui était plutôt agréable ! Il s'agissait du Salutation Hotel, le plus vieil hôtel de la ville fondé au 17e siècle je crois.
Les + : lorsqu'ils sont en ville et pas loin de la gare, et, évidemment, le buffet à volonté pour le petit-déjeuner (bah quoi?)
Les - : le prix (quoique pour le notre on s'en est bien sorties, car nous l'avons pris à la dernière minute -oui nous n'avons pas froid aux yeux-)





Les airbnb : Nous avons choisi de passer une nuit à Fort Augustus chez l'habitant ! Nous avons réservé une chambre chez une dame et c'est clairement le séjour que j'ai préféré ! Anna était adorable, Fort Augustus un village vraiment beaucoup trop mignon avec une vue incroyable sur le Loch Ness, et la chambre d'une qualité irréprochable. L'intérêt de ce petit village est d'avoir une vue imprenable sur le Loch, sans presque aucun autre touriste, puisque tout le monde va plutôt à Drumnadrochit.
Les + : les rencontres, le petit déjeuner avec deux autres autres danois et la gentillesse de notre hôte
Les - : clairement, aucun !

Cette chambre nous a paru être un vrai petit cocon après les nuits en auberge de jeunesse !


3) Le coût de la vie


Le château d'Eilean Donan a un très bon restaurant juste à côté. 
Comme j'ai eu beaucoup de questions sur ce sujet, j'y accorde un petit paragraphe. On peut le comparer aux prix "parisiens" mais avec quelques nuances. En n'ayant pas de carte de réduction étudiante ou locale, évidemment les sorties et transports nous ont coûté très cher. En ville les musées sont pour la plupart gratuits, mais ce n'est pas le cas des châteaux, dont les entrées sont relativement chères. Rares sont les musées ou châteaux qui proposent des réductions étudiantes ou jeunes donc c'était 20£ par ci, 15£ par là...Ce qui finit par faire un certain montant. Il existe des pass pour avoir accès à plusieurs châteaux en partenariat, ce qui peut être rapidement rentabilisé si vous visitez  de nombreux châteaux.
Un autre coût important concerne les transports. Tout comme la sncf en France, les trains en Écosse coûtent une petite fortune ! De même que les trajets en bus, qui pourtant restent le moyen de transport le plus économique (excepté le stop mais on a pas testé ! ).

En général les prix en £ sont les mêmes qu'en € mais il ne faut pas oublier de faire la conversion. Les logements sont raisonnables et on peut réussir à bien manger pour pas trop cher. Ce qu'on aimait bien faire c'était prendre la soupe du jour dans les endroits où nous allions (la soupe du jour coûte environ 4 ou 5 £ et est servie avec un morceau de pain et du beurre #paradis). C'était délicieux et revigorant.




 


4) Les châteaux et lieux mythiques

On a pu visiter quelques châteaux sur les 10 jours où nous étions en Écosse.

Château d'Édimbourg :
À Édimbourg nous avons vu le château médiéval de la ville situé en haut des remparts. Autant le dire, je n'ai pas du tout aimé cette visite et j'ai amèrement regretté mes 18£. Des touristes qui coulaient à FLOTS dans la citadelle, et des heures de queue pour faire quoi que ce soit. Bref, c'est un flop. (j'ai quand même réussi à faire quelques photos sans presque personne dessus mais c'était compliqué !)



Holyrood Castle :
Un petit bijou à l'est de la ville. C'est le palais dans lequel loge Élizabeth II lorsqu'elle vient à Édimbourg. Tout y est superbe, parfaitement conservé et mis en valeur. On y trouve de nombreux portraits et meubles de l'époque. (On a même pu voir un spectacle de danse traditionnelle et de cornemuses devant le château - ils répétaient pour leur représentation devant la reine la semaine suivante-). Le clou du spectacle, ce sont les jardins et les ruines de l'abbaye accolée au palace.(Il me semble qu'il n'y a pas le droit de prendre des photos à l'intérieur des pièces).



 

Callendar House :
En quittant Édimbourg pour aller vers Stirling, nous nous sommes stoppés en chemin pour passer à Callendar House (dans lequel une scène d'Outlander, saison 2 a été tournée -dans la cuisine plus précisément-). Le tour est très vite fait, l'extérieur est assez joli et il y a un grand parc mais le château n'est absolument pas mis en valeur. La visite, gratuite, est aussi très rapide puisque 90% de l'intérieur du château a été -très mal- rénové si bien qu'on a plus l'impression d'être dans un château mais dans un bâtiment administratif. Seule la cuisine a gardé de son charme d'antan -et encore-. Un conseil, passez votre chemin.











Stirling Castle :

Nous sommes passés dans la charmante bourgade de Stirling, dernière étape avant d'entrer dans les Highlands. Stirling possède sur ses hauteurs un château médiéval, entouré d'une muraille avec une vue imprenable sur les paysages environnants. Nous sommes simplement passés sur une partie des murailles mais n'avons pas fait la visite, ayant été conseillés par des amis de ne pas s'y attarder. Cependant on y retrouve l'ambiance du film génial Braveheart. Si vous avez une voiture, je vous conseille de faire un arrêt au William Wallace Monument, que vous apercevez depuis le château. Il s'agit d'une tour perdue en pleine forêt qui fait vraiment penser à la tour de Saroumane dans Le Seigneur des Anneaux (les vrais savent). 






 


Kilchurn Castle :
Nous voulions absolument voir un château en ruine, tels qu'on se les imagine en Écosse ! Ce château au nord du Loch Lomond est une petite pépite, cachée derrière les montagnes. Faut-il savoir qu'il s'y trouve pour le trouver, bordé d'un immense lac et de hautes collines. Le château est une véritable ruine, mais il est possible d'y entrer (gratuitement) et de se promener dans ce qu'il reste des pièces de la maison ! Il y a même un escalier par lequel on peut accéder aux espaces supérieurs du château et obtenir une vue superbe sur le paysage alentour. Cette visite reste un superbe souvenir.





Eilean Donan Castle :
Situé à l'entrée de l'île de Skye, il était pour nous inconcevable de passer si près de ce château mythique sans aller le visiter. Malgré le coût du bus depuis Fort Augustus et la petite aventure de deux filles pas toujours très dégourdies (même si finalement nous y sommes parvenues), le passage à Eilean Donan reste l'un des meilleurs souvenirs que j'ai de l'Écosse ! Une pure merveille d'architecture, d'histoire et de tradition chaleureusement préservé par la famille propriétaire depuis des générations.





Culloden Moor :
Étant fans toutes les deux avec Sarah de la série Outlander, nous avions très envie de passer par Inverness, par curiosité et par envie de voir Culloden Moor. Ce champ de bataille a rassemblé les armées anglaises aka red coats et les jacobites écossais souhaitant mettre un roi catholique de la dynastie Stuart sur le trône d'Écosse au milieu du 18e siècle. La bataille ayant été retranscrite avec brio dans la série, nous étions très intéressées de voir ce lieu mythique en vrai. Le musée qui s'y trouve est également excellent. Nous avions aussi la possibilité de marcher dans le champ de bataille avec les audio-guides qui nous plongeaient dans l'ambiance de l'époque. ( et en bonus, on a vu la tombe du clan Fraser ! #émotion)


+ les randos : Si vous aimez la randonnée, l'Écosse est clairement un pays fait pour vous. Il y en a pour tous les niveaux, dans des paysages sublimes. Comme nous étions souvent en itinérance, d'abord en voiture puis en bus, nous avions rarement le temps de poser nos affaires pour aller faire une randonnée. Cependant au Loch Lochmond nous avions prévu d'en faire au moins une, deux si possible.








Conic Hill : Si vous cherchez une randonnée à faire sans avoir d'équipement spécial et qui soit réalisable en une demi-journée, je vous conseille de monter sur Conic Hill. Ça grimpe d'abord doucement, puis on se demande pourquoi on a fait ça et qui a eu cette idée stupide pour finalement découvrir un point de vue merveilleux sur le Loch Lomond. Le hic c'est qu'il y a quand même beaucoup de monde qui grimpe avec vous, cela reste très touristique.
Conic Hill

Le Loch Ness: 
Il n'était pas possible pour nous d'aller en Ecosse sans voir le Loch Ness ! Nous avons choisi d'aller sur l'extrémité sud du Loch, à Fort Augustus, un adorable village. Si vous souhaitez éviter les groupes de touristes, on vous conseille d'y faire un tour pour pouvoir profiter d'une superbe vue sur le loch en toute tranquilité.





Glencoe : 
Nous n'avons pas eu le temps de nous arrêter à Glencoe pour marcher en bas des montagnes, mais j'aurais vraiment aimé pouvoir le faire. Donc si vous pouvez, faites-le !

Glenfinnan : Le fameux aqueduc que l'on voit dans Harry Potter et sur lequel passe le Poudlard Express ! En passant si près de Fort William, on s'est dit que cela pouvait être sympa d'aller voir le train circuler sur le pont. Il y a plusieurs points de vue possible, nous sommes allés à deux différents, mais pas aux pieds de l'aqueduc comme la plupart des gens font (manque de temps). J'étais étonnée de voir tant de monde à cet endroit, car c'est quand même assez perdu au milieu de nulle part !




Ce que j'aurais souhaité faire mais pour lequel nous n'avons pas eu le temps, c'est le château de Lallybrooch que l'on voit dans Outlander. Mais pour me consoler, je me dis que c'était 10£ la place de parking, juste pour faire une photo devant, car il n'est pas visitable.


4) Édimbourg

Nous avons vraiment eu la chance de pouvoir également nous attarder quelques jours dans la ville, avant de partir dans les highlands et une journée après, avant de prendre l'avion. Édimbourg est une vraie merveille de ville, par son mélange d'architecture moderne (style Régence anglaise) et médiévale. On sent un grand respect pour le patrimoine historique de la ville.
Pour le début du séjour, nous logions dans une charmante résidence étudiante, très propre et agréable au nord de la ville (New Town).


National Portrait Gallery, un coup de cœur !
Les musées et visites :
Nous avons profité de quasiment tous les musées de la ville, qui sont gratuits (sauf le château) : National Gallery of Scotland (en plein centre de la ville, avec de très belles collections de peinture) ; la National Portrait Gallery (un coup de coeur sur York Place !) ; le musée d'Édimbourg (étrange musée gratuit avec de nombreux objets hétéroclites mais amusant pour son architecture) ; the Writers Museum of Edinburgh (même chose, sympathique mais pas obligatoire).
 Nous avons également adoré visiter le cimetière de Greyfriar ! Le genre d'endroit où je n'aimerais pas passer la nuit, mais c'était passionnant de voir ce superbe cimetière (de mettre dix ans à trouver la tombe de Tom Jedusor aussi) dont le petit chien Bobby était devenu une petite mascotte, attendant toute sa vie près de la tombe de son maître.

Edinburgh's museum : Des objets hétéroclites, une architecture biscornue...beaucoup de charme malgré cela.
The writers museum : l'extérieur vaut plus le coup d’œil que l'intérieur !
Passage obligé à Calton Hill : la célèbre colline à l'est de la ville qui offre un point de vue exceptionnel sur toute la ville. Cela fait une mini-rando pour s'y rendre, donc n'y allez pas en petits talons. Évidemment il faisait très beau en partant et c'était la tempête une fois arrivées au sommet...mais cela vaut le coup d'œil !

Calton Hill
Le restaurant La Maison Bleue, à Victoria Street


Pour manger :
Sur Victoria Street : Il y a un très bon restaurant qui s'appelle La Maison Bleue avec une excellente cuisine (pas française !) et une décoration à tomber par terre. Pour manger on y trouve aussi le Scotts Kitchen qui a une terrasse sous les arcades. Une ambiance chaleureuse et de bons produits frais.
Grassmarket : Il y a de nombreuses brasseries sympathiques avec de grandes terrasses donnant sur la placé du marché, avec une bonne ambiance.


Victoria Street



Le shopping: 
Parlons peu, parlons bien : 

Victoria Street : Une de mes rues préférées ! C'est la célèbre rue avec les maisons colorées, surplombées d'arcades sous lesquelles se trouvent des petits cafés et de mignonnes boutiques. On a adoré déambuler dans cette rue. 
La boutique d'Armstrong Vintage

On y trouve aussi une boutique Harry Potter, de quoi faire le plein de bièraubeurre et de chocogrenouilles. La boutique Museum Context est aussi très chouette avec plein de bidules et d'objets de déco sympathiques, dans le thème de la magie. On a aussi beaucoup aimé la librairie John Kay's Shop à la devanture verte, avec de superbes livres de collection, de tote bags et pièces encadrées pour les petits budgets !

Si vous descendez la rue jusqu'à la place de Grassmarket, vous allez tomber sur la boutique Armstrongs Vintage qui est une pure pépite ! Si vous aimez les second hand shops, vous allez être servis. 


Royal Mile : Une des rues principales d'Édimbourg. À vrai dire je ne l'ai pas beaucoup aimé, tant il y avait de touristes. D'autant plus que nous y étions en pleine période du festival d'été, donc c'était un petit peu le bazar. Mais il faut y passer pour entrer dans l'église Saint Gilles qui est superbe !

Prince Street : C'est la grande rue dans laquelle circule le tramway (celui qui va à l'aéroport). Cette rue n'a pas énormément de charme car elle est bordée de grandes enseignes. Mais un petit tour chez Topshop ou Urban Outfitters ne fait de mal à personne, pas vrai ?

Il y a aussi une boutique que j'ai beaucoup aimé, il s'agit de Armchair Books, une librairie de livres d'occasion et de livres anciens. Si vous aimez les livres, il faut absolument que vous y fassiez un petit tour !



Artisanat : Lorsque vous êtes à Prince Street (côté New Town) et que vous souhaitez regagner la Old Town, passez devant la National Gallery et prenez les Playfair Steps. C'est par là que se trouve le marché de Noël l'hiver, et sinon de nombreux stands d'artisans où l'on peut trouver des bijoux, des cadres, des chapeaux, etc. Il y a la boutique Celtic Design (qui a d'autres shops en ville) qui propose de très jolis bijoux, j'y ai acheté ma Claddagh Ring que j'adore.



5) Petits conseils

Dans le désordre, petits tips qui sont bien utiles sur place :

- N'oubliez pas de prendre un adaptateur de prise anglaise ! (ouais ouais c'est évident mais ça ne coûte rien de le rappeler ).
- Emportez avec vous des chaussures de randonnée, que vous aurez faites au préalable pour éviter les ampoules sur place.
- Prenez un k-way et oubliez le parapluie (il ne tiendrait pas deux minutes à cause du vent).
- Il fait souvent moins beau à Édimbourg que dans les Highlands. Le temps change très vite en été (ce n'est pas une légende) il faut pleuvoir à verse un instant et faire très chaud/beau 30 minutes plus tard.
- Les Écossais sont hyper sympas, surtout si vous faites l'effort de parler anglais ;)
- Pour rejoindre Édimbourg depuis l'aéroport, il existe un tramway (auquel on ne pense pas forcément) - ça va vite et le prix tourne autour de 5£ le voyage.
- Si vous souhaitez faire des économies pour les repas, sachez que vous avez la possibilité de par exemple faire un bon repas le midi et le soir ne prendre qu'une soupe du jour. Presque tous les cafés/restaurants proposent une soupe du jour coûtant environ 4£ avec un morceau de pain et de beurre. À chaque fois que nous en avons pris, c'était délicieux et réconfortant dans ce froid (même au mois d'août à certains endroits !).
 - Quand vous allez au restaurant ou au café, il faut aller commander au bar et payer avant de consommer. Ensuite seulement les serveurs vous apporteront votre commande (bon à savoir si vous ne voulez pas attendre des heures qu'on vienne vous voir comme en France).


Voilà j'espère vous avoir donné un petit aperçu des choses à faire en Ecosse, quelques idées utiles et même peut-être donné envie de partir là-bas ! De mon côté, j'ai vraiment hâte d'y retourner, et cette fois, de passer par Glasgow et de visiter Skye. Dîtes-moi si vous aviez des choses à ajouter à cet article, lesquelles serait-ce ? :-)



Post Comment
Enregistrer un commentaire