Top Social

Paris City Guide n°2

dimanche 8 décembre 2019
Bilbo arrive aux huttes des Elfes des radeaux, Hobbit, 1937.
Nous avons enfin pu aller voir l'exposition tant attendue à Paris avec ma soeur ! L'exposition sur l'œuvre de Tolkien à la BnF "Voyage en Terre du milieu" était clairement sur ma to do list avant Noël. D'autant plus que j'ai suivi sur twitter toute l'année l'un des deux commissaires de l'exposition Frédéric Manfrin, lequel a visiblement tout son coeur et son temps dans ce travail !

Nous avons profité d'un dimanche matin pluvieux pour filer à la Bnf, espérant que les grèves auraient découragé les visiteurs. Il est vrai que l'exposition ne désemplie pas depuis son ouverture et qu'il y a toujours du monde d'après ce que j'ai entendu.
En arrivant à 11h un dimanche matin, nous avons eu la chance de ne pas faire la queue du tout. En revanche au moment de repartir vers 13h, il y avait énormément de monde dans la file d'attente ! D'ailleurs je vous conseille d'y aller assez tôt dans la journée car le parcours est si long qu'il faut bien deux heures pour tout voir !

Billett Potter, 1972
Cette exposition est vraiment très riche en objets et oeuvres de J.R. R. Tolkien (1892-1973), à savoir de nombreuses pages de manuscrits, parmi les plus fameuses et impressionnantes, une multitude de dessins et de cartes de la main de l'auteur, des exemplaires des premières édition, des vidéos reportages, des lectures audio de Tolkien enregistrées, des tapisseries d'Aubusson, des objets de musées (armures, épées, bijoux, etc.) et de nombreux livres et manuscrits venant directement du fond de la Bnf.

L'exposition est séparée en plusieurs étapes :  il y a une étape de présentation du monde "parallèle" de Tolkien, les différents lieux mythiques comme la Comté, le Gondor, la Moria ou le Mordor. Une partie est consacrée à la vie de l'auteur et à sa vie de famille. On découvre ainsi qu'il a écrit beaucoup d'histoires pour ses enfants et réalisé tout un tas d'illustrations merveilleuses pour accompagner ces contes.
Et enfin, plusieurs salles sont consacrées aux livres et objets qui ont pu inspirer indirectement ou directement l'auteur. Des livres préservés à la bibliothèque d'Oxford notamment, des manuscrits enluminés et livres d'heures regorgeant de représentations médiévales qui ont fortement déteint sur le Seigneur des Anneaux et les autres aventures de Tolkien.

J'ai beaucoup aimé cette exposition pour plusieurs raisons : 
- la multitude de supports à voir, lire ou écouter,
- le nombre de documents originaux prêtés par la famille notamment. Je ne pense pas que la réunion d'une aussi grande quantité d'objets personnels et d'archives sera possible facilement,
- le respect de l'univers de Tolkien dans la scénographie.

J'aurais aimé :
- avoir quelques documents ou rappels sur les films, même à la toute fin. C'est dommage d'avoir eu au cinéma une trilogie aussi exceptionnelle (c'est mon avis évidemment et je parle bien sûr du Seigneur des Anneaux et pas de la catastrophe cinématographique du Hobbit....) et de ne pas en parler. J'aurais adoré par exemple avoir la musique de la Comté lorsqu'on passe dans les salles consacrées aux hobbits. Peut-être que cela n'a pas été possible pour une question de droit (j'imagine).
- à la fin j'ai eu l'impression que les salles étaient remplis avec des fonds de la Bnf qui n'ont pas l'occasion de sortir souvent des archives. Je n'ai pas toujours vu le lien avec Tolkien ou son univers, mais bref c'est plutôt un détail et on ne peut pas vraiment se plaindre de voir plus de manuscrits à peinture que prévu !

Tolkien à Oxford en 1911
Une très belle exposition et un bel hommage, foncez si vous n'avez pas encore eu l'occasion de la visiter. N'oubliez pas d'attraper le fascicule à l'entrée qui vous donne tous les repères chronologiques tolkiens nécessaires ! Maintenant je vous laisse je ressens une folle envie de rejouer à LOTRO (tmtc)
Du 22 octobre 2019 au 16 février 2020
Until

Avez-vous pu aller voir cette exposition ? Qu'en avez-vous pensé ?


Post Comment
Enregistrer un commentaire